UN ÉTABLISEMENT À VIVRE

Réussir ses examens, préparer son orientation, voilà sans doute les motivations essentielles de tous ceux qui entrent dans notre établissement. Elles sont normales, elles sont nécessaires. Mais ces seules préoccupations, une fois satisfaites, suffiront-elles à donner aux enfants le goût d’engager une vie d’adolescent et d’adulte d’ici quelques années ?

english day .png

NOTRE MISSION

Aujourd’hui, nous adultes, parents et éducateurs, invitons ensemble chaque jeune à réfléchir aux moyens d’acquisition, de convictions vraiment fondées.

 

Dans ce même élan, transmettons ce goût d’entreprendre qui permet de regarder l’avenir avec lucidité mais aussi avec l’enthousiasme propre à notre jeunesse

GRANDIR ENSEMBLE

Saint-Augustin est une école qui invite chaque jeune à rechercher son équilibre dans sa plénitude intellectuelle, artistique, spirituelle, affective, physique, … à s’épanouir pour réussir ensemble dans une école à vivre.

IMG_4056.JPG

L'ÉDITORIAL

Depuis maintenant un an notre quotidien, votre quotidien a été, est bouleversé par la crise sanitaire que nous traversons.Confinements, déconfinements, gestes barrières, présentiel, distanciel, protocoles divers et variés ont totalement modifié notre rapport à la liberté, à la santé, au travail, à la famille, à la vie, à la mort, à la communication, au rapport à l’autre, à soi, à Dieu.

 

Encore davantage qu’hier, c’est bien la notion de la relation qui nous questionne au quotidien. Ce contexte doit nous amener à développer encore un peu plus une pensée créatrice dans la recherche de sens, attentive aux autres et à soi.

Une pensée pleine d’espérance ! En ce sens le Pape François nous éclaire : « Espérer exige du courage. Espérer exige la prise de conscience que le mal, la souffrance et la mort ne prévaudront pas et que même les questions les plus complexes peuvent et doivent être affrontées et résolues.

 

L’espérance est la vertu qui nous met en chemin, qui nous donne des ailes pour aller de l’avant, même quand les obstacles semblent insurmontables » Continuons à nous appuyer sur les valeurs qui font la force de l’Enseignement Catholique. « Face aux épreuves, gardons la tranquillité de la Foi » annonçait Monseigneur Aumônier dans son homélie du 24 août dernier.

L’école est un lieu de vie et d’éducation, où l’on profite des différences de chacun, en les conjuguant pour vivre ensemble car l’école est signe de vie ! Dans ce même élan, continuons à transmettre ce goût d’entreprendre qui permet de regarder l’avenir avec lucidité, enthousiasme et … ESPERANCE

Abstract Texture
IMG_2945-768x1152.jpg

LE PÈRE PETITCLERC ÉCRIT:

« nous prenons les élèves comme ils sont et pas comme nous aimerions qu’ils soient ! »

Ils ont effectivement leurs valeurs que nous devons respecter, mais nous devons aussi leur inculquer des valeurs fortes acceptées et reconnues par tous !
Nous ne pouvons pas rêver d’adolescents que l’on façonnerait à l’image d’un idéal d’adultes, mais nous pouvons les accompagner, leur donner des repères.

Un Mot du Chef D'établissement

Les structures ne produisent pas d’effets si elles ne sont pas investies de valeurs en cohérence avec les actions de chacun. Les valeurs de l’école et les valeurs de la société doivent donc se rejoindre pour se confondre dans l’apprentissage de l’humain. Ce n’est pas l’élève qui nous intéresse, mais la personne qui mobilise toute notre énergie !

Ce n’est pas une théorie, mais ce que l’on vit tous les jours !

Chaque adolescent est unique. Il n’existe pas de recette miracle valable pour tous. Mais nous avons une conviction profonde : si l’école est un vrai lieu de vie et d’éducation, ce thème nous renvoie bien au développement de l’humain en chaque jeune.

 

Nous devons promouvoir le plus humain en chaque personne au nom d’une vision chrétienne de l’Homme, au nom d’une spiritualité.

 

Il s’agit donc de s’intéresser à l’éducation de toutes les facettes de la personne et pas seulement à la capacité de l’élève d’accumuler des savoirs. La vocation éducative, la prise en compte des élèves dans toutes leurs dimensions, comme des personnes à former, à rendre autonomes et responsables, doivent être au coeur de la vie de notre établissement.

JF. Heusicom
Chef d’établissement

L'Histoire de Saint-Augustin

30 avril 1651

Naissance à Reims de Saint Jean-Baptiste de la Salle.

1680

Création de la première communauté des Frères des Ecoles Chrétiennes.

1700

 Le roi d’Angleterre Jacques II, en exil en France, à Saint-Germain-en-Laye, vient demander à Saint Jean-Baptiste de la Salle d’ouvrir une école pour 50 jeunes Irlandais catholiques exilés. Ce pensionnat s’ouvre à Paris, à la Grand’ Maison (angle de la Rue de Rennes et de la Rue Notre-Dame des Champs).

1745

8 avril 1745 : Ouverture de l’Ecole des Frères à Saint-Germain, par acte royal, à la demande du curé, l’abbé de Conynghan, dans les locaux de la Chancellerie, Rue aux Prêtres.

1802

Retour des Frères à Saint-Germain, à la demande du maire de la population. L’Ecole est rouverte et dirigée par le Frère Gerbaud qui sera élu en 1810 Supérieur Général de l’Institut des Frères.

1844

le roi Louis Philippe 1er remet un médaillon en argent au Frère Maximin, ancien grenadier de la Garde Impériale, ayant combattu à Waterloo.

1882

Laïcisation des écoles de la ville, en application des lois scolaires de la IIème République et de la séparation de l’Église et de l’État. Le Frère Sabirien installe et dirige la nouvelle école libre Saint-Augustin située au 39 rue de la Grande-Fontaine, dans les locaux d’une pension de famille achetée par le Comte Yvert de Saint Aubin.

1970

Reconstruction de l’École Saint Augustin.

1987

Départ de la Communauté des Frères. L’établissement est dirigé par une laïque.
Les Frères laissent ensuite au Diocèse la Tutelle.

2015

Ouverture du Lycée d’enseignement général Saint-Augustin

2018

Travaux de rénovation et d’agrandissement

2019

Reforme du Lycée.

2020

Travaux d'agrandissement Phase 2

2021

Ouverture d'une troisième classe de seconde

LA COMMUNAUTÉ

ÉDUCATIVE

PERSONNEL ET PROFS.jpg
st-aug_plaquette_2021%20v4%20(1)%20(2)-p